Forum officiel de la série de fictions The Story : Apokirov

Command & Conquer - Minecraft - My Little Pony - Warhammer 40k - World of Tanks


    Frères Ennemis

    Partagez
    avatar
    Nekoboys
    Pilote de navettes

    Messages : 126
    Date d'inscription : 05/03/2012
    Age : 26
    Localisation : ZZz..zZZzZZZ

    Frères Ennemis

    Message par Nekoboys le Mer 25 Avr - 0:56

    Frères Ennemis

    chapitre 1 : le passé n'est que des souvenir amers

    Berlin 1944

    Assis a coté d'un corps sortant de la coupole d'un chars allemand, Vladimir est en proie a une tristesse sans présente. Le Corps a ses coté était celui de son jeune frère Nicolas qui était dans son uniforme de Tankiste allemand, Vladimir a se moment maudis ses parent surtout son père qui avait entrainée son frère dans ses idée politique.

    Leningrad, Septembre 1930

    Ludivia et Francis était un couple peut habituelle ,Elle était Russe depuis des génération et lui était un étudiant Allemand qui était venu en Russie pour en étudié la langue et leur coutumes ,ils étaient Mariaient et avait eux deux fils Vladimir qui a 10 ans et Nikolas 9 ans, tous apparue tous tracer pour se couple mais en 1937 après une violente disputes Politique le couple se séparas les enfants devais choisir avec qu'elle parent resté , Vladimir resta avec sa mère car il était en age de travaillé avec elle au champ et Nikolas avec son père qui n'emmena en Munich ou le Nazisme était en plein effort.

    Arrivée a Munich Nikolas devais oubliée l'écriture de son prénom et perdre son accent Russe a chaque fois qu'il réécrive son prénom avec un K ou qu'il parlé avec l'accent naturel ou en russe son père lui collé une rouste disciplinaire ,Nicolas n'étant pas bête avait vite compris pourquoi le nazisme n'aime les communiste et la Russie est un pays communiste donc il compris qu'il devais le faire pour pas être tuer.

    Vladimir lui Aida sa mère au champ jusqu'au jours ou il s'enrôla dans la Grande armée Soviétique, mais mère tomba malade pendant sa «formation» de tankiste il n'a jamais put lui dire adieux car elle mourra quelque jour avant la fin de la formation se qu'il donna une telle haine envers son père et vers le National Socialisme que ses instructeur était étonnais de ses performance.

    Les années avança ,Nicolas était devenu du au propagande et surtout au encouragement de son père un Tankiste qui prit pars a la campagne de France pendant toute cette campagne une phrase que son père lui avait dit lui resté dans la tête avant qu'il s'enrôle
    « si tu rentre dans l'armée tu sera pas obliger de faire le salut hitlérien et la tu pourra encore ouvrir ta gueule si sa te plait pas»
    c'était vrais et faux il pouvais toujours ouvrir sa gueule pour se plaindre mais le salut était obligatoire surtout devant les Haut Gradée.
    Assis sur son siège de Chef de chars il regarda son équipage qui était plus vieux que lui mais c'était lui le plus gradé en tant Hauptsturmführer malgré son jeune age même si les avait choqué ils était pas moins obéissant au ordre et très soudé pendant les rares heure de repos.

    Vladimir quant a lui était aussi Chef de chars avec le grade de Kapitan mais lui avec un équipage assez jeune qui devais formé au début mais il a tissé des lien avec chaqu'un donc chaque ordre était aussi bien entendu que effectué, ils étaient aller en Pologne pour prendre la moitie comme Staline avait conclut avec Hilter, se qu'il le dégouta Collaboré avec les Nazis il sentais que sa ne durerais pas longtemps.
    avatar
    Nekoboys
    Pilote de navettes

    Messages : 126
    Date d'inscription : 05/03/2012
    Age : 26
    Localisation : ZZz..zZZzZZZ

    Re: Frères Ennemis

    Message par Nekoboys le Mer 25 Avr - 1:02

    Chapitre 2: des retrouvailles brève

    Alors que les membres de son blindée réparée la chenille du leur T-46 qui avait cassé leur d'une manœuvre pour tourné Vladimir en tant que chef de chars surveilla avec ses jumelles les alentours en cas de mauvaise surprise car il peuvent amis avec les allemand il y a que ils pas moins méfiant il sais de se qu'il son capable de faire beaucoup de chose la France en est l'exemple avec la blitzkrieg,

    -c'est quoi cela ….Fiodor ! Valérya ! Attrapé vos arme vite et a couvert derrière le chars mouvement au nord de nous

    A peine sa phrase fini qu'il sauta de son chars son Tokarev TT-33 dans la main se qui avait aussi fait les autre membre alors qu'un nuage de poussière et un moteur essence qui avait l'air de lâché ses derniers souffle s'approcha.

    -Allez Ludvick fait avancé se putain de chars on y est presque !
    Lud : Cava être dure le moteur est en train de rendre l'âme , aller ma belle avance fait plaisir a papa

    Le moteur du Panzer 2 avait un mal fous a tourné correctement il avait subi des tir d'arme légère polonaise qui a dut touché le moteur et qu'il est en si mauvaise état

    Ok …..T-46 en vue ..Ludvick essais d'aller jusqu'à eux, peut être qu'il aurons des outils pour réparée
    Lud : on en aurais pas besoin si Carl avait pris autant de munition Perforante !
    Carl : je t’emmerde ! Tu préfère que l'on se fasse troué ?
    LA FERME TOUS LES DEUX

    les deux membre d'équipage arrêta d'un coup et l Panzer arriva a coté de T-46 et Nicolas en soufflant sorta de la coupole et alla faire se qu'il avait juré de jamais refaire reparlé le russe

    Nico: excusez moi noble camarade soviétique, notre chars est en panne et on aimerais savoir si vous pouvez nous dépanner de quelque outil le temps réparé ?

    Vladimir regarda en le chef de chars allemand étonné il avait javais vue un officier parlé Russe avec une telle précision qu'il lui répondit sur un ton assez sarcastique

    Vlad: Mais bien sur pour un officier allemand qui parle le russe aussi couramment que l'allemand pourquoi pas …

    se ton rappela quelque chose a Nicolas il l'avais entendu quant il était gamin mais pour en être sur il aller posé une question que une seule personne connaissez la réponse

    Nico: Dite moi on trouve quoi a Leningrad ?

    Vladimir resta assez surpris de cette question avant de sourie en coin et de faire signe de la tète a son équipage de se remettre au travail sur leur en lui répondant

    Vlad: La famille la plus étrange de tous la Russie ...petit frère

    Les deux frères rigola tous les deux en même temps et Nicolas sauta de son chars dans son uniforme allemand “Vers-de-Gris“ devant Vladimir alors que les deux équipage était sous le choc, Comment ils pouvaient être frères alors qui son de deux pays différent

    Nico : LUDVICK !CARL ! SORTEZ ET AIDEZ LES !

    Carl : tes pas sérieux la ?
    Lud : Il a pas tord pour une fois chef !

    Nico : la ferme et c'est un ordre compris ?

    les deux allemand choqué ne contredis pas a l'ordre alors que les deux officier se mit a marché sur la route Vladimir regarde le sol en soufflant

    Vlad : tu est au courant pour maman, elle est morte l'année dernière.
    Nico : oui je le sais papa me la écrit, au faite quelque qu'il ta poussé a rentre dans l'armé ? Toi le Cerveaux de la famille

    V: le Patriotisme, la Propagande et tous un tas d'autre idée loufoque du pays , je peut te demandé la même chose ...regarde toi on dirais un clown

    N: peut être mais on a va dire que c'était ou l'usine ou pire enfin ..je suis heureux de te revoir même si je l'aurais souhaité autrement ..
    V: tu n'est pas le seul dans se cas pas contre je sens que l'on va être appeler a se revoir mais pas amicalement petit frère,
    N: tu veut dire quoi ? Combattre avec nos épave toi qui casse qui tu manœuvre et moi qui roule plus quant il se prend un coup de fusil c'est une blague.
    Vladimir regarda son frère avec un air assez sérieux car contrairement a Nicolas il ne prenais pas son poste et son chars a la légère alors qu'il allais rouvrir la bouches Fiodor le conducteur de chars soviétique appela Vladimir

    Fio : SA Y EST CHEF LES CHARS SON RÉPARER ! , ON Y ALLER

    Vladimir fit signe de la tête et retourna avec son frère vers leur chars respective, après une pogné de mains pour les équipage et les deux frères se pris dans ses bras et nico lui tapa sur l'épaule

    Nico : prend soin de toi j'ai pas envie de cette carcasse de fer sois ta tombe
    Vlad : c'est la même chose pour toi petit frère ..

    Les deux monta dans leur chars qui repris leur routes chaque équipage était toujours aussi choqué de leur chef mais qu'importe leur passé temps qu'il les sorte en vie des combat c'est tous se qu'il demande dans les deux camp.

      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 12:45